27/01/2010

Logement social: les locataires veulent être mieux informés

Par Belga, www.belga.be, Mise à jour: 26/01/2010

Logement social: les locataires veulent être mieux informés

Les locataires des quelque 40.000 logements sociaux bruxellois sont appelés ce samedi à élire leurs représentants au sein des conseils consultatifs des locataires, organes qui leur permettent de dialoguer avec les gestionnaires de leurs sociétés de logement.

 

A l'occasion de ce scrutin -le troisième depuis la création en 2004 de ces instances consultatives-, le Syndicat des locataires (SL) a tiré mardi le bilan de ces six premières années de participation, et formulé une série de propositions pour en améliorer le fonctionnement. "Aujourd'hui, les sociétés de logement ne sont pas tenues de suivre les avis des représentants de locataires, lesquels ont alors l'impression de ne pas être écoutés", regrette José Garcia, secrétaire-général du SL. Pour remédier à cette démobilisation, l'association propose de limiter à deux le nombre de conseillers (contre 5 à 15 aujourd'hui en fonction de la taille des sociétés de logement), mais de leur accorder les mêmes droits et devoirs que les administrateurs de société. Si le SL ne réclame pas le droit de vote pour ces deux conseillers, il préconise toutefois de leur octroyer un pouvoir de veto, notamment sur le calcul des loyers, la répartition des charges, l'opportunité de travaux, le choix d'un entrepreneur, ou encore les décisions d'expulsions. "Ce veto des locataires ne pourrait être levé que par la SLRB (Société de Logement de la Région Bruxelles-Capitale) ou la Région", avance encore M. Garcia, qui réclame en outre le maintien d'un budget de fonctionnement pour les conseillers, même si leur mandat reste à titre gratuit. (ROJ)

 

10:59 Écrit par LE DROIT dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.